Chants et complaintes du Polygone

« Lui restera-t-il un jour, au poète, le loisir de méditer devant la beauté sauvage et brute d’une chute d’eau ou ne fera-t-il seulement que dénoncer, aux yeux d’un monde médusé, les mains levées au ciel, en guise de prière, le haro lancé contre la beauté et l’intelligence, la fuite éperdue des hommes de culture, des intellectuels pourchassés à travers la terre entière par des hordes barbares pour lesquelles l’idée même d’art et de beauté est une apostasie passible de la peine de mort ? (…) » (extrait de la préface)

19,50

36 en stock

Anthologie thématique
de la poésie algérienne d’expression française (à travers les fractures politiques et sociales de 1980 à nos jours)
réalisée et présentée par Mohamed YOUNSI

« Lui restera-t-il un jour, au poète, le loisir de méditer devant la beauté sauvage et brute d’une chute d’eau ou ne fera-t-il seulement que dénoncer, aux yeux d’un monde médusé, les mains levées au ciel, en guise de prière, le haro lancé contre la beauté et l’intelligence, la fuite éperdue des hommes de culture, des intellectuels pourchassés à travers la terre entière par des hordes barbares pour lesquelles l’idée même d’art et de beauté est une apostasie passible de la peine de mort ? (…)

Voué aux feux de l’intolérance et de la bêtise assassine, les poètes algériens se sont de tout temps et sous tous les régimes politiques astreints au devoir de résistance et ont pris le droit de survivre à travers le maquis des mots, dans cette ville celle des levures (Areski Metref) où sévit de manière sanglante le yatagan barbare (id).
Mais, quel pouvoir ou influence peut avoir la poésie dans une société confrontée à des remises en question fondamentales ? Une société exsangue après trois fractures essentielles : 1980 pour le Printemps berbère, 1988 pour la révolte d’Octobre, et 1991 pour l’insurrection génocidaire islamiste qui resteront inédélébiles dans les mémoires et l’histoire de l’Algérie. Sans conférer aux poètes un pouvoir qu’ils n’ont pas, ils participent certainement de la conscience aiguë du monde. (…) » (extrait de la préface)


Date de parution : 2003
ISBN : 9782840311720
150 g

Mohand Younsi

Description d'auteur